JAC TO RAP : 9

Mis à jour : oct. 18


Avant de quitter Yellowstone, nous montons au sommet d'Avalanche Peak. Nous traversons ensuite Wapiti Valley pour nous rendre à Cody. Nous visitons en chemin de Buffalo Bill Dam. Nous sommes arrivés à Cody pile à l'heure pour manger un burger au Irma Hotel où nous dormirons. Le soir, nous vivons notre premier rodéo show.

Journée à 80 miles et 21 600 pas.

Avalanche Peak

Notre Day hike guide nous avait pourtant prévenu, 630 mètres de dénivelé, le sommet est à 3200 mètres.

Nous commençons la montée tout de suite, pas de doute, les 630 mètres ne sont qu'une seule montée très raide. La première partie commence dans une forêt de pins. Beaucoup de pins sont morts car la sécheresse dans la région les a rendus vulnérables aux maladies. Mais on aperçoit des petits pins qui prennent la relève, et tant mieux pour les grizzlis qui sont friands des pignons qu'offrent ces arbres. Plusieurs endroits sur le chemin nous démontre qu’Avalanche Peak porte bien son nom, les arbres ont étés aplatis sous une avalanche par le passé.

Arrivés à la sortie de la forêt, Nous nous trouvons dans une sorte d’amphithéâtre avec le pic visible devant nous, c'est là qu’innocemment on se dit que "Chouette on est bientôt au sommet". C'était sans compter que nous sommes à 2 kilomètres de marche et que finalement il s'agit d'un peu moins de la moitié du parcours...

Le reste de la montée se fait dans des pierriers, où habitent des Pikas que l'on a pu voir en chemin. Au printemps et en automne, la région est peuplée d'ours, mais en été, nous n'en avons vu aucun. Nous avons croisé quelques marmottes, et une famille de cerf/wapiti/chèvre. (Ils étaient un peu loin pour qu'on en ait le cœur net.)

La vue au sommet est à tomber ! On comprend aisément pourquoi il faut monter ici. On peut admirer le Yellowstone Lake pratiquement en entier. On nous avait avertis aux risques de trouver de la neige au sommet jusqu'en été, mais au mois de juillet nous en avons vu que quelques restes, rien de bien gênant.

La descente se fait par le même chemin, qui semble tout différent quand l'effort est moindre. On a croisé quelques touristes dont nous ne sommes pas sûrs de leur arrivée au sommet... Le chemin est quand même exigeant et demande au moins des chaussures de marche et une gourde.

Itinéraire de notre marche - Distance : 6,82 kilomètres - Dénivelé : 630 mètres

Sommet d'Avalanche Peak

Avalanche Peak

On comprend pourquoi on a voulu monter en arrivant en haut ! Wahou !

On arrive en haut du pierrier

Quelle vue !

Mon accompagnateur a eu le courage de marcher jusqu'au deuxième sommet !

Mais ils ne sont pas trognons ?

Quelques personnes avec qui nous avons partagé le sommet

Vue au sommet du côté de Yellowstone Lake

On était là-bas! Enfin, on croyait que le haut c'était ça... Mais il est caché derrière !

Premier pierrier pour moi !

Oh un petit écureuil !

Sur la route

Pélicans voguant sur l'eau

Dans la Wapiti Valley en direction de Cody

The Smith Mansion

Wapiti Valley

Wapiti Valley

Buffalo Bill Dam

Petit arrêt dans la réserve de Shoshone pour visiter le barrage. Il s'appelait d'ailleurs barrage de Shoshone jusqu'en 1946. À cette date il a été renommé pour rendre honneur à Cody et son créateur Buffalo Bill. Il a été construit pour permettre une irrigation du bassin de Bighorn et rendre plus fertile la terre de cette région. L'histoire de la construction du barrage est très intéressante et mérite un arrêt si vous êtes dans la région.

Elle se trouve aussi sur internet si elle vous intéresse, je vais donc éviter de vous gâcher la découverte pour votre future visite !

Buffalo Bill Dam

Buffalo Bill Dam visitor center


Buffalo Bill's Irma Hotel

Au milieu de la vielle ville de Cody, vous ne pouvez pas rater l'hôtel datant de 1902 et construit par Buffalo Bill. Aujourd'hui, l'hôtel a gardé un style historique. Chaque chambre à le nom d'une personne célèbre, certaines ayant séjourné ici. La décoration est vraiment d'époque et on se croirait en plein western.

Nous n'avons pas pu assister au spectacle de rue devant l’Irma Hotel, car il a lieu tous les soirs sauf le dimanche. Dommage nous aurions pu le voir depuis notre chambre !


A la place nous nous sommes promener dans la vieille ville qui est remplie de boutiques souvenirs. Puis nous avons fait un arrêt sur la route du Cody Night Rodeo pour nous rendre à Wallmart. Certes le magasin propose des produits plutôt bas de gamme pour l'alimentaire, mais pour le reste il y a un choix incroyable et absolument dingue comparé à chez nous !


L'hôtel


Cody Night Rodeo

Nous n'étions pas certains de vouloir nous rendre dans ce genre de spectacle, mais en étant ici, on s'est dit qu'on verrait bien. Je ne sais pas si c'est ce rodéo, qui est encore amateur, mais j'ai été incroyablement surprise ! Je pensais que les animaux étaient dans des conditions déplorable et en fait ça va... Ils ont l'air de faire attention à leurs conditions et à ne pas les tenir attachés trop longtemps. Dès qu'un petit veau est pris au lasso et que l'exercice est terminé, deux cowboys qui s'occupent de la sécurité viennent le détacher.

L'ambiance était très sympa et nous nous sommes vite pris au jeu. Entre les rodéos à dos de cheval, les rodéos à dos de taureau, les prises au lasso, les courses de vitesse, etc. Nous avons eu pleins de choses à découvrir !

Notre hôte à Gardiner nous avait conseillé les gradins tout au fond par rapport à l'entrée, et c'était un super conseil, nous n'avons pas eu le soleil couchant dans les yeux. Il nous avait aussi conseillé de se mettre au milieu des gradins, autant en largeur que en hauteur, et pareil, c'était un super conseil! Nous avions une vision d'ensemble, et voyions quand même la préparation des chevaux qui se passe en bas du gradin sur lequel nous étions.



Date

NOS DESTINATIONS
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle