JAC TO RAP : 12

Mis à jour : il y a 7 heures



Nous partons pour une journée dans les Black Hills avec un passage par la "route de montagne" Iron Road, une visite du célèbre Mount Rushmore, puis du parc animalier de Bear Country. Comme cela, on poura quand même dire qu'on a vu des ours aux USA. Pour finir, nous nous rendons à Chapel in the Hills. Nous arrivons en fin de journée à Rapid City.

Journée à 76 miles et 28'000 pas.


Iron Road & Mount Rushmore

Nous avons choisi de prendre Iron Road pour ses vues sur le Mont Rushmore, ses tunnels creusés dans la roche et ses multiples virages. Je me mets au volant pour éviter d'être malade dans la voiture... Sait-on jamais ! Sur une Longueur de 17 milles, on y découvre 314 virages, 3 ponts en spirale, 3 tunnels à voie unique et 14 zones en forme de montagnes russes. Enfin ça, c'est selon ce qu'on a trouvé sur internet. En gros, ça promet ! Finalement rien de bien méchant pour les habitués de nos routes suisses que nous sommes.

Mais, la route vaut la différence de temps nécessaire pour la prendre. Les vues sur le Mont Rushmore sont magnifiques ! De loin, nous ne sommes pas sûrs de ce que nous voyons, mais oui, c'est bien elles ! Avec le zoom, nous nous en rendant mieux compte. Mais j'imagine bien que si on n’est pas attentif, on ne voit pas les 4 têtes !

Plusieurs fois, nous les apercevons depuis la route, entre les arbres, au milieu du tunnel et en s'arrêtant à la plateforme d'observation: de quoi faire de jolies photos !

A notre arrivée au Mont Rushmore, on doit faire la file pour le parking. Nous n'attendons quasi-rien vu la rapidité et l'organisation du parc. Le parc est gratuit, par contre le parking coûte 10$ par voiture.

L'idée du mont Rushmore fut évoquée en 1923 pour favoriser le tourisme local. Au départ, le projet de sculpture de la montagne fut lancé pour attirer les visiteurs dans la région des Black Hills au Dakota du Sud. Le plan original prévoyait de sculpter la roche granitique de la colline Needles dans les Black Hills. Le sculpteur Borglum se rendit compte que la roche érodée de cette colline ne convenait pas car elle était trop friable. Le mont Rushmore fut alors choisi également pour son excellente exposition au soleil. La sculpture de la roche débuta en 1927 et se termina en 1941.

Les quatre visages hauts de 18 mètres commémorent les 150 premières années de l’histoire des États-Unis. Les présidents furent choisis pour leurs rôles respectifs dans la préservation et l’expansion du territoire national. Il s'agit de George Washington, Theodore Roosevelt, Abraham Lincoln et Thomas Jefferson. En 1933, le National Park Service prit le parc sous sa juridiction et participa au projet en améliorant les infrastructures. Le coût total de l’œuvre s’éleva à 989 992,32 dollars. Un tout petit budget, vous ne trouvez pas? ;-)

Le mont Rushmore est un sujet de controverse parmi les Amérindiens Lakotas, car ceux-ci perdirent leurs terres à la suite de la guerre les opposant aux américains. Le traité de Fort Laramie en 1868 avait en effet laissé la région à cette tribu. Pour les Lakotas, ces collines sont sacrées. Ils ont protesté contre le projet à plusieurs reprises. La construction d'un tel monument est choquante à leurs yeux. Le monument a, en outre, pour certains un caractère raciste car il pourrait être interprété comme une indication d’une supériorité des Blancs sur la nation indienne par le fait que les quatre présidents étaient en fonction durant l’acquisition des terres ancestrales amérindiennes. Le sculpteur Borglum lui-même est sujet à la controverse car il fut en relation avec le Ku Klux Klan lors de ses travaux. Le monument reste encore de nos jours un sujet de discorde.

En réponse à ce monument, Crazy Horse que nous avons visité le jour précédent, est actuellement en construction un peu plus loin dans les Black Hills. Il représente le célèbre chef amérindien Crazy Horse et a pour but de montrer le caractère sacré de la région pour les Amérindiens. Ce projet est aussi à controverse.

Le Mont Rushmore de très très loin

Le Mont Rushmore de très très loin avec le zoom

Vue sur le Mont Rushmore depuis Iron Mountain Road

Virage à 360° sur Iron Mountain Road

Vue sur le Mont Rushmore depuis Iron Mountain Road

Routes du South Dakota

Le Mont Rushmore

Le Mont Rushmore

Zoom sur Washington

Le Mont Rushmore

Zoom sur Lincoln

Le Mont Rushmore


Bear Country U.S.A

Nous étions tellement déçus de ne pas avoir vu d'ours, nous avons donc investi dans une visite de Bear Country. Au moins avec ça, on ne pourra pas nous dire que nous n'avons pas su voir un ours aux USA ! L'entrée n'est pas donnée, 17$ pour un adulte, mais au vu de l'infrastructure, ça se comprend !

La première partie est un "safari" dans lequel on se promène en voiture. Il est bien recommandé de fermer les fenêtres, mais on a quand même vu des enfants penchés en dehors de la voiture et un bébé "au volant" sur les genoux de sa maman avec la vitre ouverte... Oui, oui, au milieu des loups et des ours... Nous avons eu la chance d'être dans le parc des ours au moment de leur repas. Nous les avons donc vu de très près et tous ensemble !

La deuxième partie est un zoo "classique" où l'on se promène à pied. Il y a aussi une nurserie pour les ours. Les cages nous ont semblé un peu petites... Nous avons adoré voir les différents bois de cervidés et pouvoir les porter ! Nous nous sommes mieux rendus compte de la taille et du poids de ceux-ci. C'est plutôt impressionnant d'imaginer que ces animaux ont ça qui pousse sur la tête et qu'ils les portent durant tout l'été !

Les animaux du zoo

Chapel in the Hills

Après l'avoir vue et revue sur les réseaux sociaux, nous n'avons pas pu passer à Rapid City sans aller visiter la Chapel in the Hills !

Il s'agit d'une réplique de la chapelle de Borgund en Norvège. Elle a été construite en 1969 avec les plans de l'église norvégienne. La chapelle est entièrement en bois.

La chapelle est magnifique, dans un très beau cadre. Nous avons tout de suite compris l'engouement photographique pour ce lieu ! La visite est gratuite, mais il est conseillé de faire un don pour l'entretien de la chapelle et du musée.

À notre arrivée, nous avons été accueillis par la dame qui s'occupe du petit magasin souvenir de la chapelle. Elle nous a encouragés à visiter le musée et à parcourir le chemin de méditation en plus de notre visite de la chapelle. À l'intérieur de la chapelle, nous avons découvert l'histoire et l'architecture du lieu avec un petit film. Puis nous avons visité les différents coins, recoins et le jardin.

Chapel in the Hills vaut clairement le déplacement si vous êtes dans la région, par contre nous n'avons pas été emballés par la visite du musée. Il contient des objets d'origine norvégienne et une reconstitution d'une chambre avec différents objets. Mais cela prend que quelques minutes. ;-)


Chapel in the Hills

Couloir tout autour de l'église pour l'attente au froid

Chapel in the Hills

Chapel in the Hills

Chapel in the Hills

Chapel in the Hills

Date

NOS DESTINATIONS
  • Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle