• Instagram Black Round
  • YouTube - Black Circle
NOS DESTINATIONS

AMM TO AMM: 5

24/02/2019

 

Nous longeons la mer morte direction le sud. La côte est vraiment surprenante avec ce sel ! Puis nous montons dans la montagne et surprise, nous découvrons un nombre impressionnant d'éoliennes sur la route. Après un arrêt au château de Shobak, nous arrivons à Wadi Musa. Nous découvrons Pétra de nuit.

 

Journée à 171 kilomètres - 10'274 pas

 

 

Mujib Chalets

 

Le réveil est silencieux sur les Mujib Chalets. Seuls les oiseaux ont déjà commencé leur journée, ça piaille et volette dans le buisson à côté de notre terrasse.  J'en profite pour découvrir les changements de lumière, le matin, sur ce magnifique paysage.

 

Un peu avant l'heure du déjeuner, nous nous installons à une des tables au bord des vitres du restaurant. Nous avions loupé l'emplacement le soir précédant donc ce matin, nous sommes au taquet. Le déjeuner est très complet et nous repartons le ventre bien rempli.

 

Notre terrasse aux Mujib Chalets

 

La côte de la Mer Morte

 

En longeant la mer morte, nous découvrons des bords blancs, des cristaux de sel, des paysages lunaires et des usines d'extraction de potasse et de magnésium. C'est des paysages tout à fait inhabituels et nous profitons de la vue.

 

En quittant les bords de la mer morte nous remontons dans la montagne. C'est avec étonnement que nous découvrons de gigantesques champs d'éoliennes. Nous avons eu un petit coup de stress quand un militaire nous a arrêté au bord de la route. Mais rien de grave, il voulait seulement que nous prenions un de ses collègues pour un bout de route. Ne parlant pas arabe et lui ne parlant pas anglais, c’était plutôt difficile de communiquer. Mais nous avons quand même pu échanger un peu. Arrivé à un croisement avec une grande route, nous l'avons laissé là. D'après ce que nous avons compris il traversait quand même une bonne partie du pays pour rentrer chez lui !

 

La côte de la Mer

 

Le bord de la Mer Morte

 

Sur la route pour Shobak

 

Sur la route pour Shobak

 

Le château de Shobak

 

L'arrivée à Shobak est plutôt impressionnante. Ce château est très majestueux perché sur sa colline. Nous rencontrons une famille autrichienne, qui comme nous, prend des photos du château sur son piédestal.

 

Arrivé au pied de sa colline, nous constatons que l'accès au château est interdit aux voitures. Nous nous dirigeons donc vers le visitor center pour y garer. Un plus, nous pouvons voir une jolie vue sur le château et nous pouvons profiter des toilettes.

 

C'est en montant les 7 minutes à pied, que nous découvrons que tout le monde se rend au château en voiture malgré tout. Mais pas de regrets, la route n'est pas pénible et nous y admirons de superbes roches.

 

Le château est vraiment grand, et très beau. On pourrait vraiment se croire bien des années en arrière. En nous promenant nous retombant plusieurs fois sur la même famille autrichienne. Le site est grand mais pas tant que ça. ;-)

 

Quelques personnes avec des costumes d'époque proposent de prendre des photos avec eux. Nous n'aimons pas trop ce genre de pratique mais ils ne sont absolument pas insistants, donc rien de bien dérangeant.

 

Une fois notre visite effectuée, nous redescendons au Visitor Center, et surprise, nous retombons sur la même famille. C'est l’occasion de boire un thé et d'échanger nos impressions sur la Jordanie.

 

Le château de Shobak

 

Le château de Shobak

 

La vue depuis le château de Shobak

 

La vue depuis le château de Shobak

 

Le château de Shobak et ses belles pierres

 

Le château de Shobak

 

Première journée à Pétra

 

 

 

La suite de la route se passe sans encombre. Après avoir découvert notre hôtel à Wadi Musa, nous sommes trop impatients pour attendre Petra By Night pour découvrir le site. Nous nous y rendons donc pour découvrir une petite partie de ce lieu. C'est plutôt sympa d'y entrer en fin de journée, tout le monde quitte le site. Nous avons l'impression d'être à contre-sens.

 

La découverte du Siq est surprenante, en même temps c'est magnifique, et en même temps nous sommes plutôt dérangés par les calèches et le traitement des chevaux. Les calèches sont censées être là pour les visiteurs ayant des problèmes à se déplacer, mais nous avons vu que tout le monde peut les prendre, ce n'est pas contrôlé. Les chevaux courent sur les sols, durs et parfois en pierres instables. Ils tirent ces petites charrettes et les visiteurs sous une forte chaleur. Et ils ont l'air plutôt fatigués. Donc déjà rien que pour les conditions de ces animaux nous déconseillons vraiment de participer à cette exploitation. De plus les conducteurs roulent comme des fous et nous avions plutôt peur d'être renversé par un de ces bolides. Donc rien d'agréable pour les visiteurs décidant de faire le trajet à pied. Et pourtant prendre son temps dans le Siq est magnifique !

 

Après une vingtaine de minutes dans le Siq, nous voyons des attroupements de touristes qui se retournent pour prendre leurs dernières photos du trésor avant de partir. C'est comme cela qu'on comprend que nous arrivons au but. Les murs du Siq se resserrent et c'est vraiment dingue de découvrir le Khazneh apparaître au fur et à mesure qu'on avance.

 

Il est magnifique, impressionnant et tout à fait magnifique ! C'est avec une émotion à fleur de peau que nous nous imprégnons du lieu et en admirant la grandeur. Il ne reste plus grand monde sur le site et nous nous félicitons d'être venus en fin de journée. De toute façons nous devions utiliser une de nous journée du Jordan Pass pour venir à Petra By Night donc y venir avant était juste parfait. Et est-ce que je vous ai dit que c'était juste magnifique ?

 

Nous avançons jusqu'au théâtre puis revenons sur nos pas pour ressortir du site.

 

Après être aller nous poser un moment à l'hôtel et manger quelque chose, nous voici repartis pour le même parcours dans Petra. Cette fois-ci, nous faisons le chemin à la lumière des bougies, déposées tout au long de la route. C'est très beau et très serein, enfin, si l'on parle du lieu. Parce que les visiteurs, eux, ne le sont pas du tout ! C'est la course à celui qui sera en premier, la course à celui qui prendra les meilleures photos, la course à celui qui aura le meilleur emplacement...

 

Une fois installés sur des nattes ou à même le sol, nous assistons à un concert de musique bédouine. Nous assistons aussi au téléphone interminable d'un Allemand, aux crises d'une petite fille anglaise, à une touriste qui prend feu avec une bougie en s’asseyant où il ne faut pas. Bref on essaie de profiter du site et d'ignorer l'humain.

 

On reste dubitatif sur notre avis sur cette expérience... Cela vaut clairement la peine de voir le site de cette manière, mais armez-vous de patience pour supporter la débilité de certains touristes !

 

Distance: 6,5 kilomètres - Dénivelé: 285 mètres

 

La descente du Siq

 

L'arrivée au Khazneh

 

Le Khazneh

 

Le Khazneh

 

Quelques tombeaux sur la route du théâtre

 

Le théâtre

 

On ressort du Siq

 

La vue de l'hôtel Mariott à Wadi Musa

 

Petra By Night

 

 

 

 

 

OCTOBRE 2018

 

Please reload

Please reload